Une école accessible à tous

×

Message d'erreur

  • Deprecated function: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in include_once() (line 10 of /var/www/sites/renovermonecole/sites/all/modules/elfinder/elfinder.module).
  • Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /var/www/sites/renovermonecole/includes/menu.inc).
  • Deprecated function : implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters dans drupal_get_feeds() (ligne 394 dans /var/www/sites/renovermonecole/includes/common.inc).

L’école accueille tous les jours des enseignants et des élèves, mais aussi des parents, des grands-parents, des frères et sœurs, des  employés administratifs, des ouvriers, du personnel d’entretien, des responsables de la cuisine, des intervenants ponctuels, etc.

Quand on parle de personnes à mobilité réduite, on parle évidemment des personnes souffrant d’un handicap moteur, éventuellement en chaise roulante, mais pas uniquement. On parle aussi, par exemple, des personnes accidentées en cours de revalidation, des parents avec des poussettes, des enseignant.e.s transportants des objets encombrants, des grands-parents ayant besoin d’une canne pour se déplacer, etc… Des personnes à mobilité réduite sont présentes dans toutes les écoles. Des travaux de rénovation sont l’occasion de mettre en œuvre certains principes qui permettent de faciliter leur accueil.

 

Pourquoi

L’école est un service public auquel tout le monde a droit et il est donc essentiel de mettre tout en œuvre pour que chacun puisse y être accueilli. L’intégration d’élèves ou de personnel à mobilité réduite permet à l’école de donner une réponse positive à la diversité qui constitue la société. Permettre une vie collective sur base d’un respect des différences et d’un échange des richesses mutuelles est un objectif pédagogique nécessaire pour la construction d’un monde meilleur, plus durable.

Comment

Connaître les  10 principes de base

Ces 10 principes permettent d’intégrer toutes les conditions nécessaires pour permettre l’accès à tous. Ils sont extraits du GUIDE D’AIDE À LA CONCEPTION D’UN LOGEMENT ADAPTABLE

Plus d’infos sur la construction adaptable

  • Un sol sans entrave. Le sol ne doit pas être meuble, ne doit pas comporter de défaut majeur (uniforme, sans obstacle, trou ou fente) et non glissant.
  • Ni marche ni ressaut. Les marches, seuils, etc. sont des obstacles qu’il faut éviter, en tous cas pour les espaces d’accueil et les espaces communs (sanitaires, réfectoire, bibliothèque, salle polyvalente, …)
  • Absence d’obstacle. Éviter le mobilier et les objets situés dans les zones de passage. Éviter les objets saillants, assurer que les obstacles présents soient détectables à la canne.
  • Aire de manœuvre suffisante. L’aire de rotation de 150 cm de diamètre permet d’effectuer un changement de direction. Pour accéder à toute commande, une personne en fauteuil roulant doit pouvoir disposer d’une distance latérale de 50 cm. Des aires de manœuvre complémentaires, appelées aires de transfert, sont à réserver dans les sanitaires.
  • Largeur de passage suffisante. L’espace libre doit permettre le passage d’une chaise roulante. Une largeur de 85 cm minimum est nécessaire pour les portes, de 120cm pour les couloirs.
  • Accès aux commandes. La hauteur et la facilité de manipulation sont indispensables pour permettre l’accès aux commandes à une personne en chaise roulante. Pour un enfant, les hauteurs sont différentes. Les poignées de portes et de fenêtres, les interrupteurs, les prises, les robinets et chasses… sont à considérer.
  • Prévention des dangers. Des mains courantes adaptées, des garde-corps, un éclairage suffisant permettent de réduire le risque d’accident. Pour les personnes malvoyantes, des repères sont à prévoir (couleurs, textures).
  • Confort. Certains éléments peuvent être prévus pour assurer le confort de tous. La vue possible grâce à des allèges basses ou à des garde-corps transparents et des portes dont la résistance à l’ouverture est inférieure à 30N améliore le confort des PMR et des enfants.
  • Signalétique. La possibilité de se localiser dans l’espace est essentielle. Pictogrammes et textes doivent être bien définis (taille adaptée, données facilement compréhensibles, positionnement correct). Les contrastes de couleurs permettent aux personnes malvoyantes de s’orienter plus aisément dans l’espace par une meilleure visualisation des lignes guides naturelles. Le contraste de couleur permet de distinguer le sol par rapport au mur, la porte par rapport au mur, le mur par rapport au plafond, les commandes par rapport au support.

Aire de rotation (A) :

- Ø de minimum 150 cm,

- libre de tout obstacle,

- hors débattement de porte.

Surface de débattement de porte (B) = rayon d’ouverture de la porte.

Distance latérale de 50 cm (C.) pour atteindre la clenche et l’interrupteur.

Source : Guide d’aide à la conception d’un logement adaptable

 

Accès aux commandes

Source : Guide d’aide à la conception d’un logement adaptable

Vue pour les enfants et les PMR

Source : Guide d’aide à la conception d’un logement adaptable.

 

 

Appliquer les 10 principes de base dans les espaces extérieurs

Permettre l’accès à la plupart des espaces extérieurs est une des actions possibles, surtout dans le cadre d’un réaménagement. Un équilibre doit être trouvé entre les mesures permettant de rendre les lieux accessibles, et celles qui assurent la perméabilité à l’eau de pluie ou favorise la biodiversité.

L’objectif est néanmoins de s’assurer que les personnes à mobilité réduites peuvent accéder aux différents espaces extérieurs grâce à l’aménagement, si nécessaire, de rampes d’accès et de cheminements en revêtement durs.

Plus d’info dans "j'améliore les espaces extérieurs"

Appliquer les 10 principes de base dans les sanitaires

Des sanitaires adaptés aux personnes à mobilité réduite sont indispensables. On veillera non seulement à installer des équipements sanitaires adéquats (l’adaptation à la taille de l’enfant est importante pour permettre son autonomie) mais aussi à assurer leur accessibilité. Depuis l’extérieur et jusqu’au WC, on veillera à l’adaptation de toutes les portes (largeur, accès à la poignée, résistance à l’ouverture…), des interrupteurs, d’un lavabo, du cheminement (ni marche ni ressaut, …)

Appliquer les 10 principes de base à certains espaces de classe, réfectoire, …

La possibilité de rendre l’école accessible dépend fortement des caractéristiques du bâtiment existant. L’école est-elle sur plusieurs niveaux ? Est-elle ou pourrait-elle être équipée d’un ascenseur ?
Est-il envisageable de créer certaines classes accessibles au rez-de-chaussée et d’adapter la répartition des locaux aux besoins spécifiques de l’accueil d’un élève ou d’un enseignant à mobilité réduite ?
L’analyse de la situation existante, des possibilités et des obstacles doit être réalisée et discute avec l’équipe pédagogique et la direction de l’école. Il s’agit de définir les objectifs, à court et éventuellement à long terme.
Pour que les lieux soient complètement adaptés, un mobilier spécifique est souvent nécessaire. Dans les écoles qui ne sont pas spécialement destinées à l’accueil de personnes à mobilité réduite, il est avisé d’attendre que l’accueil d’une personne à mobilité réduite se présente concrètement pour adapter le mobilier. Cela permet d’éviter les dépenses inutiles et d’assurer la réponse aux besoins spécifiques rencontrés.

À partir de l’analyse de la situation existante, des objectifs sont fixés avec, en priorité :

  • Une toilette accessible et adaptée ;
  • Des espaces extérieurs accessibles (cheminements en dur, sans marches) ;
  • Accessibilité des locaux communs (réfectoire, bibliothèque, salles informatiques, salle des fêtes, …) ;
  • Accessibilité de certaines classes ;
  • Accessibilité de la salle des professeurs, pour l’accueil d’enseignants à mobilité réduite ;
  • Mise en œuvre des principes dans le cadre des travaux réalisés pour d’autres raisons :
    • Toutes les nouvelles portes permettent un passage libre de 85cm minimum
    • Éviter les escaliers – marches – ressauts