Hypothèses et méthode d’évaluation des impacts des matériaux de construction d’un projet :

×

Message d'erreur

  • Deprecated function: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in include_once() (line 10 of /var/www/sites/renovermonecole/sites/all/modules/elfinder/elfinder.module).
  • Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /var/www/sites/renovermonecole/includes/menu.inc).
  • Deprecated function : implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters dans drupal_get_feeds() (ligne 394 dans /var/www/sites/renovermonecole/includes/common.inc).

Certaines hypothèses de bases sont à définir :

  • La durée de vie des bâtiments est la période pendant laquelle le bâtiment ne sera pas démoli, et ne subira pas de transformation majeure. Cette durée est souvent évaluée à 80 ans pour du logement. Une bonne conception au niveau de la flexibilité et des possibilités de transformation est déterminante pour permettre cette durée de vie sans changement majeur. La durée de vie du bâtiment dépasse la durée de vie de certains matériaux, qu’on considère alors comme remplacés à l’identique.
     
  • La durée de vie d’un matériau est difficile à évaluer. Elle varie suivant le type de mise en œuvre et l’usage qui en est fait. Les changements de fonctions et de critères esthétiques sont aussi des facteurs influents et difficilement prévisibles. Les bases de données proposent en général des durées de vie pour les différents matériaux. C’est un facteur essentiel pour évaluer leurs impacts, puisqu’il détermine le taux de renouvellement qui doit être comptabilisé pour ce matériau (durée de vie du bâtiment / durée de vie du matériau).

cycle de vie du matériau

Si au niveau de la fabrication et de la mise en œuvre, les informations disponibles sont assez fiables, les informations concernant la vie en œuvre, la déconstruction et le traitement en fin de vie sont beaucoup moins proches de la réalité. Elles se basent sur la situation actuelle (procédés, filières, matériaux), et la projettent dans un futur assez lointain (au minimum 10-15 ans).

  • Le cycle de vie du matériau peut être divisé en trois phases :
    • La fabrication, de l’extraction/la récolte des matières premières à la fabrication du produit.
    • La vie en œuvre, qui inclut la mise en œuvre, les entretiens, et les remplacements éventuels (ceux-ci impliquent une multiplication des cycles fabrication - démolition).
    • La démolition, et le traitement du matériau en fin de vie.

L’évaluation globale d’un projet se fait en considérant chaque élément, pondéré par la quantité mise en œuvre dans le projet pour obtenir une évaluation de l’ensemble suivant les différents critères.

Principe d’une évaluation de l’impact des matériaux à l’échelle du bâtiment.

L’optimisation se fait par des évaluations à plusieurs échelles :

L’échelle du matériau, ou du groupe de matériaux techniquement indissociables (par exemple : le bardage et le lattage qui y est associé).

L’échelle de la paroi, qui reprend l’ensemble des matériaux qui la constitue en pondérant leurs impacts respectifs, et doit répondre à des critères qui lui sont propres (par exemple : l’isolation acoustique).

L’échelle du bâtiment et de ses abords, qui reprend l’ensemble des parois et des éléments qui les constitue, en pondérant leurs impacts par la quantité de paroi et d’éléments mis en œuvre.

 

Retour au comment